Probiotiques Chez L’enfant : Ce Que Disent Les Evidences

schedule 5 min read
Topic(s): Growth & Development Gut Microbiota Low Birth Weight

Pr Simon ATEGBO

Le rôle bénéfique des probiotiques est suspecté depuis des millénaires. Chez l’enfant ce sont les études de Tissier, médecin parisien qui, en 1900 ont attiré l’attention sur la relation possible entre la présence de bifidobactéries dans les selles de l’enfant au sein et la moindre incidence des diarrhées aiguës. Une comparaison prospective d’enfants nourris au sein et d’enfants recevant une formule infantile pendant une épidémie à rotavirus, a montré que la maladie était plus modérée chez les enfants nourris au sein [1]. En effet le lait maternel confère une protection contre les diarrhées par le biais d’un microbiote dominé par des bifidobactéries, avec répression des autres bactéries anaérobies [2]. De nombreux travaux ont démontré l’étroite interrelation entre le microbiote et l’hôte qui l’héberge. Il exerce de multiples fonctions (activités métaboliques dont la fermentation, effet barrière contre des micro-organismes pathogènes, développement et maturation du système immunitaire, effets sur la motricité et la trophicité du côlon) qui interviennent en physiologie mais aussi au cours de maladies. Le microbiote est donc un biotope majeur, indispensable à l’acquisition des fonctions digestives et immunitaires. Elle doit être préservée de toute altération de son équilibre et peut être positivement modulée [3]. Le terme de probiotique proposé par Fuller définit des micro-organismes non pathogènes, qui une fois ingérée en quantités adéquates, demeurent vivants lors du transit intestinal et s’implantent suffisamment pour modifier la flore intestinale et exercer un effet bénéfique démontré sur la santé de l’hôte [4]. Ce sont des bactéries ou des levures caractérisés par le genre (Lactobacillus, Bifidobacterium, Saccharomyces), l’espèce et la souche. Les effets des probiotiques ont été prouvés dans le traitement de la diarrhée aiguë [5], la prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques [6], les colites à Clostridium difficile [7], l’allergie alimentaire, la dermatite atopique [8,9], la prévention de l’entérocolite ulcéro-nécrosante [10], les coliques du nourrisson [11], les maladies inflammatoires du type digestif, la constipation, le traitement de Helicobacter pylori [12]. L’effet des probiotiques dans ces divers domaines dépend de la souche, de la dose ( 108 à 109 ufc) et du mélanges de plusieurs souches ou espèces. De ce fait l’interprétation des données assez abondantes de la littérature doit prendre en compte cette notion tout en évitant certaines extrapolations. Les résultats des méta-analyses sont plus pertinents. Dans certaines formulations, les probiotiques sont associées aux prébiotiques (concept de symbiotique). L’efficacité des probiotiques, parfois modeste, ne doit pas occulter la question de leur sécurité en tant que médicaments ou aliments dont les produits laitiers fermentés et les laits enrichis. Le risque de translocation bactérienne (sepsis, abcès hépatique) est rare, il a été décrit chez les patients immunodéprimés. Globalement la tolérance est assez satisfaisante. Les probiotiques se sont également révélés bénéfiques chez les prématurés, particulièrement à risque d’anomalies de la flore intestinale et du développement immunitaire. Les preuves s’accumulent pour la sécurité de leur utilisation chez les prématurés de plus de 1000g [13, 14]. Lactobacillus reuteri, améliore la vidange gastrique, et augmente la tolérance alimentaire chez les prématurés [15]. Dans cette population il est désormais établi, que la combinaisons de plusieurs souches de probiotique dans une préparation est plus efficace que l’usage d’une seule souche de probiotiques [16].

Références

  • Duffy LC, Rierpenhoff-Talthy M et al. Modulation of rotavirus enteritis during breastfeeding. Am J Dis Child 140;1164-8.
  • Dupont C Probiotiques et préobitiques. Medecine thérapeutique/Pédiatrie 2002 ;5(1) :49-53.
  • Marteau P. Role of the gastrointestinal flora in gastrointestinal diseases. The Lancet Perspectives 2000;356:S28
  • Fuller R. Probiotics in man and animals. J Appl Bacteriol 1989;66:365-78.
  • Szajewska H, Mrukowicz J. Probiotics in treatment and prevention of acute infectious diarrhea in infants and children: a systematic review of published randomized, double blind, placebo-crotrolled trials. J Pediatr Gastroentreol Nutr 2001;33:S17-25.
  • Szajewska H. Probiotics in the prevention of antibiotic associated diarrhea in children: a meta-analysis of RCTs. J Pediatr 2006;14:367-72.
  • Buts JP, Corthier G, Delmee M. Saccharomyces boulardii for Clostridium difficile-associated enteropathies in infants. J Pediatr Gastroenterol Nutr 1993;16:419-25.
  • Majamaa H, Isolauri E. Probiotics : a novel approach in the management of food allergy J Allergy Clin Immunol 1997;99:179-86.
  • Kopp MV Probiotics and prevention of allergic disease Curr Opin Clin Nur Meab Care 2009;12(3)298-303.
  • BarclayAR, Stenson B, Simpson JH et al. Probiotics for necrotizing enterocolitis: a systematic review. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2007;45:569-76.
  • Savino F, Cordisco L, Tarasco V et al. Lactobacillus reuteri DSM 17938 in infantile colic: randomized double blind placebo controlled trial. Pediatrics 2010;126(3):e526-33.
  • Tong JL, Ran ZH, Shen J et al. Meta’analysis : the effect of supplementation with probiotics on eradication rates and side effets during helicobacter pylori eradication therapy. Aliment Pharmacol Ther 2007;25:155-68.
  • Alfaleh K, Bassler D. Probiotics for prevention of necrotizing enterocolitis in preterm infants. Cochrane Database Syst Rev 2000;23:CD005496.
  • Yamasaki C, Totsu S, Uchiyama A, Nakanishi H, Masumoto K, Washio Y, Shuri K, Ishida S, Imai K, Kusuda S. Yamazaki Effect of Bifidobacterium administration on very-low-birthweight infants.
    Pediatr Int 2012;54:651-6.
  • Indrio F, Riezzo G, Raimondi F, Bisceglia M, Cavallo L, Francavilla R.The effects of probiotics on feeding tolerance, bowel habits, and gastrointestinal motility in preterm newborns. J Pediatr 2008;152:801-6.
  • Wu SF, Chiu HY, Chen AC, Lin HY, Lin HC, Caplan M. Efficacy of different probiotic combinations on death and necrotizing enterocolitis in a premature rat model J Ped Gastroenrol Nutr 2013;57:23-8.